fbpx

Vassilena Serafimova & Thomas Enhco – Bach Mirror

Vassilena Serafimova & Chloé – Sequenza

Samedi 24 juillet

Les Jardins de la Grenouille

21h

MIROIR DU TEMPS

Vassilena Serafimova est sans nul doute la percussionniste la plus demandée à travers le monde. D’une dextérité à toute épreuve et d’une musicalité hors-norme, elle place avec élégance et le regard affûté un point de rencontre entre deux mondes ; celui de l’intemporel Jean-Sébastien Bach, revisité au marimba, et au piano avec Thomas Enhco, son compère musicien depuis de nombreuses années ; celui de la musique d’aujourd’hui avec l’artiste de musique électronique Chloé dans un programme envoûtant qui mêle beat et ambiance électronique aux infinis possibilités de la percussion.

Thomas Enhco & Vassilena Serafimova

Bach Mirror

La musique de Jean-Sébastien Bach a ce genre de pouvoir : elle voyage, se change, dans l’espace et dans le temps, bien au-delà de l’âge baroque, religieux, qui l’a vue naître ; loin du clavecin, des chorales ou de l’orgue pour lesquels elle fut composée, elle se laisse réinventer. Des Variations Goldberg interprétées au piano par Glenn Gould (1955) au Switched On Bach de Wendy Carlos (1968) enchaînant préludes, fugues et cantates au synthétiseur Moog, d’innombrables musiciens et musiciennes ont fait de Bach un compagnon de leur pratique mais aussi de leur écriture.

Dans notre XXIe siècle bien entamé, elle inspire encore les créations les plus actuelles. Avec Bach Mirror, Vassilena Serafimova et Thomas Enhco font se refléter le passé dans le présent, les rythmes occidentaux dans les rythmes orientaux, le sacré dans le profane, la réalité dans le rêve, l’improvisé dans l’écrit, le jazz dans le classique, l’irrégulier dans la stabilité.

Chloé & Vassilena Serafimova

Sequenza

Sequenza est un projet en duo, créé à l’issue d’une rencontre initiée par le collectif Sourdoreille, qui déjoue les a-priori sur les musiciens électro. 

Entre Vassilena Serafimova, musicienne de haut niveau qui a remporté les plus grands concours internationaux pour son instrument, et l’autodidacte Chloé, l’alchimie prend immédiatement, alimentée par la complicité humaine qui s’établit entre les deux musiciennes. Chloé affirme la capacité de cette collaboration à décloisonner les genres musiques savantes et musiques club : « Cette collaboration m’a un peu changée du côté de la performance. Dans ce live, je puise ma matière musicale dans le jeu de Vassilena, avec des boucles, des effets. Ça m’oblige à être en permanence dans l’écoute et la réinterprétation. Dans ce sens-là, la musique électronique n’est plus seulement un genre, c’est un outil qui permet d’ouvrir d’autres univers ».